Ressources et guides pour l’évaluation critique de la recherche

Les guides de pratique clinique (GPC) figurent en bonne place parmi les outils de formation en sciences infirmières. Élaborés par des spécialistes de concert avec des professionnels de la santé, ils informent d’une manière fidèle, des normes, procédés et pratiques en sciences infirmières. Pour faciliter l’identification, le diagnostic et le traitement des problèmes de santé des populations, les GPC recensent un certain nombre d’informations selon des critères bien définis. Cependant il est aussi fortement recommandé de varier ses  lectures et sources de connaissances mais aussi de se fier à la réalité des médecins et infirmier-es praticiens-nes sur le terrain pour avoir une vision réaliste et actuelle des pratiques dans son domaine. Notre propos se structurera autour des points suivants:

Pourquoi produire des GPC ? Comment actualiser un GPC ? Quels sont les méthodes de production d’un GPC ? Description des étapes de l’élaboration d’un GPC.

Définis comme « un ensemble de recommandations développées de façon systématique pour aider les professionnels de la santé et les patients à prendre des décisions concernant les soins les plus appropriés et de choisir les options diagnostiques et thérapeutiques les plus adéquates concernant un problème de santé ou une condition clinique spécifique » (adapté de IOM, 1992), les GPC représentent en soit une forme d’intervention qui peut affecter un grand nombre de patients. Il est dès lors important de s’assurer de la qualité de son contenu avant de le recommander. La responsabilité de cette tâche émane des acteurs du milieu, notamment les groupes professionnels et organismes officiels. Mais avant de les évaluer, répondons déjà à la question du pourquoi ? Quel est le contexte qui justifie la production de GPC?

  • Devant un problème de santé important ayant un impact sur la mortalité et la morbidité pour une population ou un groupe 
  • Lorsque l’on est en présence de variabilité dans les pratiques cliniques ou d’incertitude
  • Lorsqu’une nouvelle technique ou un nouveau traitement est introduit 
  • Lorsque l’on veut changer les pratiques pour améliorer les résultats de santé 
  • Lorsqu’il s’agit d’une question prioritaire pour le système de santé.

Pour mettre à jour un GPC déjà disponible il faut d’abord évaluer la qualité, ensuite examiner son applicabilité dans le contexte et enfin l’adapter en suivant une méthode rigoureuse.

Il existe trois méthodes de production d’un GPC: la constitution d’un groupe d’experts, la méthode de consensus et les méthodes fondées sur les données probantes. Chacune présente des avantages et des inconvénients mais des trois, celle qui repose sur les données probantes est privilégiée du fait de la source des informations jugées plus fiable et transparente. Pour élaborer un GPC, il faut suivre le canevas suivant: définition de la portée et des objectifs; création du groupe de travail; précision de la question (PICO); Recherche documentaire; évaluation et synthèse;  formulation de recommandations ; révision externe et enfin publication.

Ci-dessous quelques ressources pour trouver des guides de pratique clinique :

Comment évaluer les GPC?

Par souci de rigueur et d’efficacité, il est important de savoir évaluer les GPC. Pour cela, on peut utiliser la grille AGREE II (Appraisal of Guidelines for Research and Evaluation). Elle fournit un cadre pour : 

1. Évaluer la qualité des GPC 

2. Élaborer une stratégie méthodologique pour l’élaboration des GPC 

3. Déterminer quelle information intégrer dans les GPC et comment s’y prendre pour le faire.

La grille comporte 23 éléments regroupés en 6 domaines, elle est traduite en 8 langues, incluant le français et comprend un Manuel d’utilisateur disponible en français.

Quelques sites de transfert des connaissances